Ce que nous faisons

Nous donnons un avenir. Nous offrons une perspective aux personnes qui souffrent depuis longtemps et qui ont perdu un ou plusieurs membres dans un terrible accident de mine antipersonnel.

AIDE AUX VICTIMES

  • Nous finançons la prothèse et, grâce à elle, les gens apprennent à marcher à nouveau.
  • Grâce à la réhabilitation, ils se rapprochent peu à peu d’une vie décente.
  • Nous soutenons les victimes de mines antipersonnel dans leur réinsertion socio-économique. Cela peut se faire par le biais d’une formation ou d’une reconversion, ou par l’octroi d’un microcrédit pour les aider à créer leur propre entreprise.
  • Au Cambodge, nous soutenons chaque année la formation de cinq jeunes locaux en techniciens orthopédiques / fabricants de prothèses et de dix étudiants en physiothérapie

Traitement prothétique

Votre don permettra à l’usine de composants d’Etat de Phnom Penh de se procurer les matériaux et les composants – la base de la transformation ultérieure en prothèses et orthèses.

Des techniciens orthopédiques formés dans les différents centres de réadaptation du pays veillent à ce qu’une prothèse parfaitement adaptée soit fabriquée individuellement pour chaque victime.

Pas de points de pression, pas d’abrasions !

Faits

  • Les enfants ont généralement besoin de deux prothèses par an, car ils sont encore en pleine croissance.
  • Les adultes ont besoin d’une nouvelle prothèse tous les 2 à 4 ans, en fonction de l’usure.
  • Une prothèse de la jambe inférieure coûte 250 dollars et une prothèse de la cuisse, c’est-à-dire une prothèse de la jambe complète, coûte environ 400 dollars, une paire de béquilles 20 dollars.

Formation des étudiants

Votre don nous permet de financer au Cambodge la formation de 5 étudiants locaux en technologie orthopédique / fabrication de prothèses et 10 places de formation en physiothérapie chaque année.

Des contacts réguliers avec la direction de l’école et de l’université, ainsi qu’avec les étudiants que nous finançons, garantissent que votre don sera utilisé aux fins prévues jusqu’à l’obtention du Bachelor.

Une fois formés, les étudiants s’engagent à pratiquer dans leur propre pays pendant au moins 2 ans – votre don, un investissement dans l’avenir.

Réhabilitation

Une fois la prothèse posée, les victimes doivent apprendre à l’utiliser dans la vie de tous les jours. Il faut s’entraîner à marcher en terrain accidenté, sur un sol boueux, à monter des escaliers et à surmonter des obstacles. Car ce n’est qu’après avoir réussi le test – sous la supervision de physiothérapeutes et de techniciens orthopédiques – qu’ils peuvent sortir du centre de réhabilitation. Certains y parviennent en deux semaines, d’autres ont besoin d’un peu plus de temps. Grâce à votre don, ils reçoivent des heures de thérapie supplémentaires

Réintégration socio-économique

La vie d’après est généralement différente. Il n’est souvent guère possible de faire le même travail qu’auparavant. Le riziculteur, le commerçant, le pêcheur ou l’enfant – tous ont besoin d’une intégration individuelle dans leur nouvelle vie quotidienne. Retour à la famille, retour à l’environnement familier, retour à une vie indépendante et autodéterminée.

Il est donc important que chacun, enfant ou adulte, connaisse les prochaines étapes de sa vie quotidienne avant de sortir du centre de réhabilitation. Des travailleurs sociaux formés accompagnent ce processus.

La reconversion, la recherche de places d’apprentissage, les microcrédits pour l’acquisition d’équipements et/ou de matériels pour l’exercice de la profession sont des mesures de soutien possibles. Nous ne donnons pas d’argent, nous mettons les moyens à disposition.

Soutenir l'usine de tissage

De nombreuses personnes handicapées de Battambang trouvent du travail dans cette usine de tissage. La « production » est plus faible que dans les usines comparables, et pourtant les salaires sont les mêmes qu’ailleurs. Ils se voient également offrir une indemnité de transport vers le lieu de travail ou la possibilité de passer la nuit sur place. Grâce à votre don, cela est possible

Soutien à la pisciculture

Cet homme vit avec son père sur la propriété de sa sœur. Il dirige une ferme piscicole. Grâce à votre don, il a acquis l’expertise nécessaire pour démarrer le projet. Le projet est devenu une microentreprise !

Soutenir un atelier de couture

Votre don a permis d’acheter les machines à coudre et le fer à repasser. Aujourd’hui, le microcrédit est remboursé petit à petit et les commandes augmentent. Ils vivent encore pauvrement mais ils peuvent gagner leur vie par leurs propres moyens.

Support d'un électricien radio-TV

Reconversion en tant qu’électricien radio-télévision. Le coût total est de 1 000 dollars. Vous payez la reconversion avec votre don. L’homme retourne dans son village, répare les appareils électriques et rembourse le prêt en peu de temps. Votre don est un investissement dans l’indépendance de l’homme gravement handicapé !